Je courais alors depuis plus d’un an, sur 10 à 20km ! Si j’aimerai aller aux Jeux, je dois faire du sprint.

Aucun problème !

En accord avec la Fédération suisse (Plusport), j’ai couru au meeting international de Berlin fin juin ! Le but était de me faire « classifier », donc de me répartir dans une catégorie de handicap qui déterminera donc la discipline sur laquelle je vais me mesurer.

Je partis pour quatre jours pour aller courir le 400m et le 200m. Lors de ma classification le vendredi, j’appris le soir que je fus classifiée en T36. Cela signifia donc que seuls le 100m et le 200m sont représentés aux Jeux, qui deviendront ainsi mes disciplines de prédilections.

C’est parti !

Après des plusieurs échanges, mon entraîneur et moi décidions de demander à pouvoir courir sur 100m à la place du 400m. J’appris trois heures avant le départ seulement que ce fût accepté.

Et BOUM ! Un bon chrono pour le début : 16.21 ! En effet, il m’aurait permis de disputer la finale à Rio… ! Ici, je gagnai ma série et en ressemblant les T36, cela correspondait au 2ème chrono.

Le lendemain, c’était le 200m. Jallais vite. Suffisamment vite pour terminer à la 2ème place. Mais, malheureusement, je chutai à 3 mètres de la ligne. Soignée rapidement, j’ai pu courir la finale prudemment.

Afin d’en apprendre, j’ai bouclé ce week-end en essayant, dans mes pensées, de revivre chaque instant. C’est un tremplin que je planifie d’utiliser pour aller plus loin.

2018-11-03T08:04:03+00:00